Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact

L'adaptation des lentilles de contact est un acte médical

Protégé : Bibliographies

Bibliographie réalisée par les Dr Valérie Archaimbault et Sylvie Berthemy

NANOUK G.M., DUBBELMAN M. and coll. 
The influence of chronic diabetes mellitus on the thickness and the shape of the anterior and posterior surface of the cornea. 
Cornea 2007; 26:1165-1170.
 

Propos : déterminer l’influence du diabète de type 1 et 2 sur l’épaisseur, les rayons de courbure, la puissance et l’asphéricité de la cornée. 

Méthode : 102 patients atteints de diabète type 1, 101 de type 2, 61 sujets sains ont été inclus. 

Les paramètres ont été mesurés au SCHEIMPFLUG. Différents paramètres systémiques ont été relevés tels que : l’hémoglobine glycosylée, la glycémie, le type de traitement, les facteurs de morbidité et le stade de la rétinopathie. 

Résultats : les patients diabétiques ont une courbure postérieure significativement plus petite (P < 0.05) que les sujets sains (hommes 6.49/6.48/6.64 mm ; femmes : 6.36/6.30/6.49 mm). La puissance de la surface postérieure diffère donc des sujets sains (P < 0.01 ; hommes diab – 6.2 dp ; sains – 6.0 dp ; femmes diab – 6.3 dp saines – 6.0 dp). 

Cependant, l’épaisseur cornéenne, le rayon antérieur, l’asphéricité et la puissance totale ne diffèrent pas de façon significative. D’autre part, aucun des facteurs de co-morbidité n’influence l’épaisseur et la forme de la cornée. 

Conclusion : Le diabète sucré affecte le rayon postérieur cornéen donnant un léger changement de la puissance cornéenne postérieure. Cela n’affecte pas la puissance cornéenne totale.

OSKOUEE S.J., AMUZADEH J., RAJABI M.T. 
Bandage contact lens and topical indomethacin for treating persistent corneal epithelial 
defects after vitreoretinal surgery. 
Cornea 2007; 26:1175-81. (Iran)
 

Propos : la persistance d’une ulcération épithéliale après chirurgie vitréo-rétinienne est une complication fréquente. Nous attestons de l’efficacité d’utiliser une lentille pansement avec de l’Indométhacine en topique pour faciliter la ré-épithélialisation et diminuer les douleurs. 

Méthode : il s’agit d’une étude randomisée masquée. 16 patients furent équipés en lentilles one day 58 % d’hydrophilie (?) avec du chloramphénicol. Le groupe A fut mis sous 
Indométhacine en collyre et le groupe B sous Placebo. Les patients furent examinés tous les jours avec relevé des signes subjectifs et mesure de l’ulcération cornéenne. 

Résultats : les signes subjectifs tels que photophobie, sensation de corps étranger, larmoiement sont les mêmes dans les 2 groupes au lendemain de l’équipement (P < 0.05). 
La diminution de ces signes au-delà est significative (P = 0.01). La moyenne de récupération de l’intégrité épithéliale en jours, ne diffère pas entre les 2 groupes (P = 0.823). 

Conclusion : L’étude montre que l’Indométhacine en collyre augmente le confort du patient porteur d’un ulcère cornéen persistant après chirurgie VR traité par lentille pansement.

JACOBS D.S., ROSENTHAL P. 
Boston scleral lens prosthetic device for treatment of severe dry eye in chronic Graft-Versus- 
Host disease. 
Cornea 2007; 26:1195-99.
 

Propos : déterminer si la lentille BSLPD réduit les symptômes et augmente la qualité de vie des patients atteints de sécheresse sévère après greffe de cornée. 

Méthode : 33 patients ne répondant pas aux thérapeutiques classiques (lubrifiants, occlusion points lacrymaux, immuno-suppresseurs topiques et généraux) furent équipés en BSLPD en fluorosilicone acrylate (85 et 127 10-11 cm2ml O2/s mL mm Hg ; ISO/ Fatt) de diamètre 15 à 23 mm sans contact cornéen, avec appui scléral strict, entre décembre 2002 et février 2005. Il s’agit d’une étude rétrospective. Une surveillance fut établie, répertoriant les effets des lentilles sur les syptômes, la qualité de vie, les activités et la façon de vivre quotidiennement. 

Résultats : chez presque tous les patients la lentille a amélioré la douleur (97 %), la photophobie (63 %) et la qualité de vie (73 %). Plus de 90 % ont pu améliorer la lecture et la conduite. 

Conclusion : la lentille sclérale BSLPD allège les symptômes et améliore la qualité de vie des patients atteint de sécheresse sévère après greffe de cornée.